đź”´ Les fournisseurs de soins de santĂ© doivent rester vigilants avec les exigences relatives aux animaux d’assistance de l’ADA | Dresser son chien


Les Ă©tablissements de santĂ© et les prestataires de soins de santĂ© individuels qui ouvrent leurs bureaux au public doivent rester conscients qu’ils sont soumis aux exigences de l’Americans with Disabilities Act («ADA») concernant les animaux d’assistance. Le non-respect des normes strictes de l’ADA peut rapidement conduire Ă  une escalade des plaintes des patients en une intervention du dĂ©partement amĂ©ricain de la Justice, Ă  des règlements coĂ»teux et Ă  de lourdes sanctions civiles.

En règle gĂ©nĂ©rale, l’ADA exige que les entreprises qui sont ouvertes au public permettent aux personnes handicapĂ©es d’amener leurs animaux d’assistance dans les locaux commerciaux dans toutes les zones autorisĂ©es aux membres du public. L’ADA prend soin de noter que cela inclut le bureau professionnel des prestataires de soins de santĂ©. Bien que les animaux d’assistance soient limitĂ©s aux chiens qui sont formĂ©s individuellement pour faire du travail ou effectuer des tâches pour une personne handicapĂ©e (c.-Ă -d. Guider une personne ayant une dĂ©ficience visuelle, assurer la stabilitĂ© d’une personne qui a des difficultĂ©s Ă  marcher, empĂŞcher un enfant autiste de s’Ă©loigner, alertant une personne ayant une dĂ©ficience auditive Ă  quelqu’un qui s’approche), on oublie souvent que l’ADA offre aux chevaux miniatures les mĂŞmes protections que les animaux d’assistance, selon la capacitĂ© d’une entreprise Ă  accueillir l’animal. Les animaux dont la seule fonction est de fournir un confort ou un soutien Ă©motionnel ne sont pas considĂ©rĂ©s comme des animaux d’assistance en vertu de l’ADA, mais les entreprises doivent s’assurer de vĂ©rifier toutes les lois des États applicables qui pourraient fournir des protections autrement.

Les entreprises sont limitĂ©es dans leur capacitĂ© Ă  interroger un individu au sujet de l’animal. L’ADA Ă©numère les deux seules questions que le personnel peut poser: (1) l’animal d’assistance est-il nĂ©cessaire en raison d’un handicap, et (2) quel travail ou quelle tâche l’animal d’assistance a-t-il Ă©tĂ© formĂ© pour effectuer? S’en tenir Ă  ces questions, sans aller plus loin, est essentiel pour maintenir la conformitĂ© ADA.

L’ADA limite Ă©galement les scĂ©narios dans lesquels une entreprise peut retirer un animal d’assistance de ses locaux: (1) si l’animal d’assistance est hors de contrĂ´le, (2) l’animal d’assistance n’est pas domestique, ou (3) l’animal d’assistance pose un menace pour la santĂ© ou la sĂ©curitĂ© d’autrui. En ce qui concerne les cas oĂą un animal d’assistance constitue une menace pour la santĂ© et la sĂ©curitĂ© du personnel, des patients ou d’autres personnes, l’ADA exige que l’entreprise procède Ă  une Ă©valuation individualisĂ©e des faits spĂ©cifiques en cause. Cette Ă©valuation doit tenir compte de la nature, de la durĂ©e et de la gravitĂ© de la menace, ainsi que de la probabilitĂ© que le dommage potentiel se produise rĂ©ellement, et de la possibilitĂ© pour l’entreprise d’apporter des modifications raisonnables Ă  ses politiques, procĂ©dures ou pratiques pour attĂ©nuer le risque.

De plus, l’ADA n’est pas que de l’Ă©corce et pas de morsure. Alors que les clients et les patients peuvent dĂ©poser des plaintes et demander une injonction pour des violations prĂ©sumĂ©es de l’ADA, ces plaintes peuvent conduire Ă  des enquĂŞtes par le bureau du procureur amĂ©ricain et Ă  des amendes coĂ»teuses, mĂŞme pour les dĂ©linquants primaires. Les tribunaux peuvent imposer des sanctions civiles pour les violations de l’ADA jusqu’Ă  50 000 $ pour une première violation et 100 000 $ pour les violations ultĂ©rieures.

Les entreprises et les fournisseurs devraient mettre en Ĺ“uvre ou rĂ©viser le protocole et les procĂ©dures du personnel pour Ă©valuer les exclusions ou les retraits d’animaux d’assistance sur une base individuelle, ainsi que la notification de sa politique sur les animaux d’assistance aux patients et aux visiteurs. Ces audits peuvent aider Ă  garantir la conformitĂ© et vous Ă©viter de subir des violations de l’ADA et des sanctions sĂ©vères.

Dresser un chien

Chien Dressage Note moyenne : 4.8 (98%) sur 137 votes

Laisser un commentaire