🔴 Connaissez-vous le Take Away Challenge ? | Dresser son chien


Tout a commencĂ© après le deuxième confinement liĂ© au Covid-19 tombĂ© comme un couperet au cĹ“ur de l’automne fin octobre sur toute la France. « En ces temps moroses, j’ai dĂ©cidĂ© de lancer un challenge aux restos toulousains et aux alentours », postait le 8 novembre 2020 « rodnroll » sur son compte Instagram, dĂ©passant dĂ©sormais les 5 000 abonnĂ©s. VoilĂ  comment est nĂ© le #Take Away Challenge – #TAC pour les adeptes – inventĂ© par Rodolphe Lafarge, qui propose aux chefs de la mĂ©tropole de rĂ©aliser des plats « street food » Ă  emporter en « click and collect » du lundi au samedi midi sur un thème imposĂ©.

Quatre mois après le baptĂŞme du feu inaugurĂ© par le club sandwich, l’initiative du blogueur culinaire occitan cĂ´tĂ© pile et commerçant dans la maroquinerie cĂ´tĂ© face n’en finit pas de faire recette auprès des cuisiniers de la rĂ©gion, toujours inpirĂ©s au fil des Ă©preuves : le hot-dog, les herbes et les fleurs, le canard, New York, Mexico… Ils sont plus d’une trentaine cette semaine du 15 fĂ©vrier Ă  avoir rĂ©pondu du #TAC au #TAC au dĂ©fi sur Tokyo. Pas question pour autant d’en ressortir un classement. « Ce n’est ni une compĂ©tition ni un concours, il s’agit juste d’une invitation Ă  mettre un peu de bonne humeur en cette pĂ©riode de m… pour voir la vie et la ville en rose Ă  Toulouse », sourit Rodolphe Lafarge. Bingo !

À LIRE AUSSINos 5 click and collect de « Top Chef » en France

Le succès est au rendez-vous

Ă€ l’heure du dĂ©jeuner, les foodistas se bousculent aux quatre coins de la capitale de Haute-Garonne avec l’obsession de se rĂ©galer des lèche-doigts imaginĂ©s par des toques qui rivalisent d’audace et d’ingĂ©niositĂ©. « Ça nous change du train-train quotidien de notre offre Ă  emporter en stimulant notre crĂ©ativité », confie Simon Carlier. Le chef de Solides, nichĂ© rue des Polinaires près des Carmes, a ainsi sorti Ă  l’occasion de la thĂ©matique sur le bord de mer une inattendue croquette de crevette cajolĂ©e d’une dĂ©moniaque bisque et condimentĂ©e d’un soupçon de jus de citron.

Dans son sillage, d’Ă©clatants morceaux de bravoure ont explosĂ© les compteurs. En Ă©cho Ă  Istanbul, plus de 800 lahmacun, cette typique pizza turque rĂ©interprĂ©tĂ©e par Yann Ghazal, se sont arrachĂ©s en quatre jours au Bibent sur la place du Capitole. Près de 650 hot-dogs signĂ©s Julian Pallaruelo se sont Ă©coulĂ©s aussi en quatre jours Ă  la cave Ă  manger Des bouchons en plein quartier de Lardenne. Des tables Ă©toilĂ©es, Ă  l’image de L’ApartĂ© de JĂ©rĂ©my Morin Ă  MontrabĂ© ou encore de La Promenade de Nicolas Thomas Ă  Verfeil, se sont prises au jeu. De 7 à 25 euros, chacun trouvera son bonheur parmi les participants dont on peut dĂ©couvrir les crĂ©ations sur Instagram ou Facebook. Les restaurateurs se dĂ©placent carrĂ©ment pour goĂ»ter les uns chez les autres. Un bel Ă©lan de solidaritĂ© et de confraternitĂ© pour ĂŞtre bien dans son assiette.

Ă€ LIRE AUSSIINFO LE POINT. Les restaurants devraient rester fermĂ©s jusqu’Ă  Pâques

Devant le succès, Rodolphe Lafarge a exportĂ© son Take Away Challenge au Pays basque, oĂą trois Ă©tablissements rejoindront d’abord l’aventure les vendredis et les samedis : l’Artnoa Ă  Biarritz sous l’Ă©gide de Fabrice Idiart, le chef du Moulin d’Alotz Ă  Arcangues ; Chez Duplessis Ă  Bayonne en collaboration avec Mickael Degueurce de L’Avant-Scène Ă  Anglet ; La Maison Mer Ă  Cambo-les-Bains, associĂ© Ă  l’Haraneko Borda d’Itxassou. On ne boude pas les bonnes nouvelles Ă  l’ère du coronavirus…

entraîner son chien

Chien Dressage Note moyenne : 4.8 (98%) sur 137 votes

Laisser un commentaire