đź”´ Les tests de chiens renifleurs de Covid commencent en public en France | Dresser son chien


Les essais utilisant des chiens renifleurs pour détecter le virus Covid-19 ont commencé hier en utilisant 2000 jeunes, dont des étudiants des écoles secondaires et universitaires et des apprentis comme sujets de test.

Cela vient au milieu des espoirs que les chiens pourraient être utilisés pour aider à identifier les personnes positives dans des endroits bondés tels que les aéroports et les universités.

Les participants Ă  l’essai essuient un chiffon sur leur cou ou dans leurs aisselles pour fournir un Ă©chantillon de sueur, les Ă©chantillons Ă©tant ensuite placĂ©s dans des conteneurs derrière des cĂ´nes spĂ©cialement conçus.

Les chiens dressĂ©s ont ensuite mis leur nez Ă  l’intĂ©rieur des cĂ´nes pour identifier et alerter leurs entraĂ®neurs de tout Ă©chantillon contenant des traces de l’odeur du virus Covid-19.

L’essai est conduit par le professeur Dominique Grandjean, enseignant dans une Ă©cole de formation vĂ©tĂ©rinaire Ă  Maisons-Alfort, en Ile-de-France, en partenariat avec le groupe hospitalier parisien APHP, qui effectuera des tests aux cĂ´tĂ©s pour voir si les tests Covid rĂ©alisĂ©s par des chiens renifleurs ont un taux de sensibilitĂ© plus Ă©levĂ© que les tests PCR.

Il fait suite aux précédents procès du professeur Grandjean, qui a donné des résultats prometteurs.

Lire la suite: Les chiens renifleurs français détectent Covid-19 avec une précision de 94%

Méthode de test «  révolutionnaire  » pour les lieux très fréquentés

Le professeur de virologie Constance Delaugerre, de l’hĂ´pital Saint-Louis Ă  Paris, a dĂ©clarĂ© Ă  une source d’information locale France Bleu, que les rĂ©sultats de l’essai seraient disponibles sous «deux Ă  trois semaines».

Elle a dĂ©clarĂ©: «Comme les chiens peuvent dĂ©tecter un chiffon avec de la sueur qui est positif pour Covid-19 en moins de 60 secondes, nous pouvons envisager d’utiliser cette forme de test dans des situations oĂą il y a un grand nombre de personnes. [such as] les aĂ©roports, par exemple, mais aussi les universitĂ©s.

«Les chiens feraient les tests, et seules les personnes dont le test était négatif pouvaient entrer.»

ValĂ©rie PĂ©cresse, president of the Ile-de-France region told news source FranceInfo que l’utilisation des chiens renifleurs comme mĂ©thode de test «serait vraiment rĂ©volutionnaire».

D’autres essais sont prĂ©vus

Le professeur Grandjean prĂ©voit maintenant de mener d’autres essais pour voir s’il est possible d’entraĂ®ner des chiens renifleurs Ă  reconnaĂ®tre l’odeur du virus Covid-19 sur des masques faciaux plutĂ´t que sur des Ă©chantillons de sueur.

Il a dĂ©clarĂ©: «Nous avons eu l’idĂ©e grâce Ă  une Ă©tude sur l’air expirĂ© de patients positifs et nĂ©gatifs pour Covid qui avaient Ă©tĂ© intubĂ©s Ă  l’hĂ´pital Foch de Suresnes, [Ile-de-France].

«Ils ont remarqué que parmi les cas positifs, ils trouvaient toujours les mêmes molécules, spécifiques de la maladie Covid. Ils pensaient que [these molecules] pourraient être les mêmes que ceux trouvés dans la sueur.

Histoires liées

Le soutien de l’OMS pour les tests de chiens renifleurs français Covid-19

Des chiens renifleurs en France pour détecter le Covid-19 dans les maisons de retraite

Dresser son chien

Chien Dressage Note moyenne : 4.8 (98%) sur 137 votes

Laisser un commentaire