🔴 Informations, photos, caractéristiques et faits sur la race de chien Akita | Dresser son chien


L’Akita est un gros chien audacieux avec une apparence distinctement puissante: une grosse tĂŞte qui contraste avec de petits yeux triangulaires; et une attitude confiante et robuste. La simple prĂ©sence d’un Akita puissant sert de dissuasion Ă  la plupart des personnes susceptibles de causer des problèmes.

Cette race est réputée pour sa loyauté inébranlable envers ses propriétaires et elle peut être étonnamment douce et affectueuse avec les membres de la famille. Imaginez un protecteur aimant qui vous suivra de pièce en pièce, dont toute la mission dans la vie semble être simplement de vous servir.

L’Akita est courageux, gardien naturel de sa famille. TĂŞtus et volontaires, ils ne reculeront pas devant un dĂ©fi. Ils n’aboient gĂ©nĂ©ralement pas Ă  moins qu’il y ait une bonne raison, mais ils sont vocaux, faisant des grognements amusants, des gĂ©missements et des marmonnements. Certains propriĂ©taires disent que l’Akita marmonne dans leur souffle et semble se parler Ă  eux-mĂŞmes, tandis que d’autres disent que l’Akita donne leur avis sur tous les sujets, de la façon de charger le lave-vaisselle au moment oĂą les enfants doivent ĂŞtre couchĂ©s.

Alors que ces charmants traits de «conversation» sont exposĂ©s Ă  la famille, l’Akita est souvent distant et silencieux avec les visiteurs. Ils se mĂ©fient naturellement des Ă©trangers, bien qu’ils soient suffisamment accueillants pour un invitĂ© de la maison tant que leurs propriĂ©taires sont Ă  la maison.

Socialiser le chiot Akita (ou recycler un chien adulte) avec autant d’exposition que possible Ă  des personnes amicales peut aider Ă  attĂ©nuer le bord de leur mĂ©fiance, mĂŞme si un Akita sera toujours un Akita – une prĂ©sence digne et sobre, pas un fĂŞtard.

L’un des traits singuliers de l’Akita est la mise en bouche. L’Akita adore transporter des objets dans sa bouche, et cela inclut votre poignet. Ce n’est pas un acte d’agression, mais simplement une façon Akita de communiquer avec ceux qu’ils aiment. Ils peuvent vous conduire Ă  leur laisse parce qu’ils veulent faire une promenade, par exemple, ou agir sur un certain nombre d’autres idĂ©es qui surgissent dans leur tĂŞte intelligente.

De nombreux propriĂ©taires sont charmĂ©s par la mise en bouche de l’Akita, mais si vous trouvez cela ennuyeux, donnez simplement Ă  votre Akita un travail qui implique de porter quelque chose. Ils se feraient un plaisir de rĂ©cupĂ©rer le journal ou vos pantoufles pour vous, ou de rĂ©cupĂ©rer le courrier ou mĂŞme les clĂ©s que vous Ă©garez sans cesse.

L’Akita se rĂ©vèle Ă©galement inhabituel avec ses habitudes de toilettage, lĂ©chant son corps comme un chat. Et ce n’est pas leur seul trait «fĂ©lin»: comme un tigre, ils traqueront leur proie en silence, le corps au ras du sol. Ce n’est pas un chien qui va grogner ou aboyer un avertissement avant de passer Ă  l’action.

Ă€ 100 livres ou plus, l’Akita a beaucoup de puissance musculaire. C’est une race dominante, et l’Akita voudra vous dominer. Une bonne formation est essentielle et la formation doit ĂŞtre assurĂ©e par le propriĂ©taire. Parce que l’Akita est si fidèle, le lien entre le propriĂ©taire et le chien ne doit pas ĂŞtre rompu en embarquant le chien avec un dresseur.

Avant d’adopter un Akita, il est crucial de passer du temps Ă  rechercher comment former cette race particulière. Les Akitas ne rĂ©pondent pas bien aux mĂ©thodes d’entraĂ®nement difficiles. Si votre dressage est respectueux, le chien vous respectera Ă  son tour.

Mais soyez prĂŞt Ă  ce que la formation prenne plus de temps que pour les autres races. Bien que l’Akita soit très intelligent, la volontĂ© obstinĂ©e fait partie de sa personnalitĂ©, ce qui peut interfĂ©rer et interfĂ©rer avec l’entraĂ®nement. Les meilleurs rĂ©sultats viennent de faire beaucoup de devoirs sur la façon de s’entraĂ®ner avant de ramener un Akita Ă  la maison. Ce n’est pas une race pour les timides.

Akita volontaire et dĂ©terminĂ©e est aussi, malgrĂ© sa rĂ©serve publique, un animal de compagnie très social qui a besoin de beaucoup de temps avec sa famille. Ils ne font pas bien en tant que chien de basse-cour. Le compagnonnage tient les mains de la loyautĂ©, c’est ce que cette race est. Les faire vivre Ă  l’extĂ©rieur sans bĂ©nĂ©fice familial, c’est nier l’essence mĂŞme de la race Akita. Un Akita solitaire et ennuyĂ© peut devenir destructeur et agressif.

L’Akita n’est pas recommandĂ© pour les nouveaux propriĂ©taires de chiens, pour ceux qui veulent un chien de poche ou pour ceux qui ne veulent pas prendre en charge. Mais pour les propriĂ©taires qui peuvent investir et investiront du temps et des efforts dans la recherche et la formation appropriĂ©e, la rĂ©compense est un compagnon fin et intelligent avec une fidĂ©litĂ© inĂ©branlable.

En plus de toutes les autres considĂ©rations, choisir un Akita signifie dĂ©cider de quel cĂ´tĂ© d’une controverse vous voulez vous tenir. Cette controverse est « la scission », et elle se rapporte au standard japonais ou amĂ©ricain pour la race.

L’Akita japonais est considĂ©rablement plus petit, Ă  la fois en hauteur et en masse, que l’Akita amĂ©ricain – jusqu’Ă  30 livres ou plus de moins. Leur tĂŞte ressemblant Ă  un renard est dĂ©cidĂ©ment diffĂ©rente de la tĂŞte large de la race amĂ©ricaine. L’Akita japonais a des yeux en forme d’amande, tandis que les yeux de l’Akita amĂ©ricain sont triangulaires. Un masque noir est très en vogue sur l’Akita amĂ©ricain mais est considĂ©rĂ© comme un disqualifiant de spectacle au Japon, oĂą les marques sur le visage sont blanches.

Si vous voulez que votre chien participe Ă  des Ă©vĂ©nements de l’American Kennel Club, le masque noir signifie que le chien a Ă©tĂ© Ă©levĂ© selon les normes amĂ©ricaines et sera autorisĂ© Ă  participer. En fait, en AmĂ©rique, toute couleur sur l’Akita est autorisĂ©e; au Japon, seuls le rouge, le blanc et certains bringĂ©s sont autorisĂ©s.

Les diffĂ©rences entre les types sont si grandes qu’il semblerait qu’une division soit la meilleure pour la race. Il semble y avoir autant de partisans de la scission que d’autres qui y sont fermement opposĂ©s. DĂ©cider quelle norme choisir ne devrait ĂŞtre fait qu’après de nombreuses recherches et est en grande partie une question de goĂ»t personnel.

Les compĂ©tences de chasse naturelles de l’Akita se traduisent bien par diverses activitĂ©s. Ils chassent encore aujourd’hui et sont capables de tenir le gros gibier Ă  distance jusqu’Ă  l’arrivĂ©e du chasseur. Ils peuvent Ă©galement rĂ©cupĂ©rer la sauvagine. Ils sont adeptes du pistage et leurs mouvements semblables Ă  ceux d’un chat les rendent talentueux en agilitĂ©. Les propriĂ©taires d’Akita surprennent de plus en plus les sceptiques qui croient que la nature Akita empĂŞche le succès dans ce domaine. S’il est vrai que l’entĂŞtement de la race peut faire de la formation un dĂ©fi, Akitas et ses propriĂ©taires rapportent des rubans Ă  la maison alors que de plus en plus de gens dĂ©couvrent le frisson de l’accomplissement de travailler avec ce chien.

Dresser mon chien

Chien Dressage Note moyenne : 4.8 (98%) sur 137 votes

Laisser un commentaire