🔴 West Side Rag »Le nouveau membre de FDNY Engine Company 74 a de grosses pattes à remplir | Dresser son chien


Publié le 17 novembre 2020 à 21h27 par Carol Tannenhauser

JT.

Par Lisa Kava

FDNY Engine Company 74 sur West 83rd Street a accueilli une nouvelle mascotte en septembre. JT, un chiot dalmatien de sept mois, porte le nom de feu le pompier FDNY James Trainor, père d’Upper West Sider Patti Trainor-Wrazej. Trainor-Wrazej ​​a fait don du chiot Ă  la Engine Company 74 en Ă©change de la gentillesse que les pompiers lui avaient montrĂ©e Ă  la mort de son père.

Trainor-Wrazej ​​vit sur la 82e rue ouest, juste derrière la caserne des pompiers depuis 28 ans. «Mes enfants ont grandi en marchant dans ce pâté de maisons et en visitant la caserne des pompiers.» Son père, James Trainor du Queens, a été pompier à New York pendant 39 ans dans diverses entreprises de moteurs, notamment Ladder 42 dans le Bronx, Marine 6 dans le Lower East Side et le bataillon 49 dans le Queens. Il a même fait une brève rotation dans le moteur 74. Trainor a pris sa retraite en tant que chef de bataillon du Queens en 2001, a rapporté sa fille.

Lorsque son père est dĂ©cĂ©dĂ© en 2018, Trainor-Wrazej ​​a contactĂ© les pompiers de l’Engine Company 74 pour les aider Ă  rĂ©aliser son souhait d’ĂŞtre enterrĂ© dans son uniforme. «Le service d’incendie est une grande famille», a-t-elle expliquĂ©. Les pompiers ont aidĂ© Trainor-Wrazej ​​à obtenir une chemise propre, des Ă©pinglettes de bataillon et d’autres articles nĂ©cessaires.

Engine Company 74 a toujours eu un Dalmatien vivant Ă  la caserne des pompiers. Yogi, la mascotte prĂ©cĂ©dente, est dĂ©cĂ©dĂ©e en janvier 2020, Ă  l’âge de 15 ans. Yogi a Ă©tĂ© nommĂ© d’après le pompier Ruben Correa dĂ©cĂ©dĂ© le 11 septembre 2001. (Le surnom de Correa Ă©tait Yogi.) Yogi a Ă©tĂ© prĂ©cĂ©dĂ© par Sparky, Buddy et ChloĂ© .

La famille Wrazej ​​a formĂ© JT au cours de l’Ă©tĂ©. Ici avec des souvenirs de son homonyme.

Lorsque Trainor-Wrazej ​​a appris la mort de Yogi, elle a voulu faire quelque chose de spĂ©cial pour que les pompiers la remboursent. Elle a rencontrĂ© le pompier principal de la compagnie 74, John Keaveny, et lui a proposĂ© de trouver, de former et de donner un nouveau chiot dalmatien Ă  la gare. Keaveny a discutĂ© de la suggestion avec Bobby Stanlewicz, le pompier le plus expĂ©rimentĂ© de la compagnie 74. «Nous avons adorĂ© l’idĂ©e», a dĂ©clarĂ© Keaveny. «Ils ont dit qu’ils voulaient un chiot plus que jamais», a dĂ©clarĂ© Trainor-Wrazej.

Après avoir recherchĂ© des Ă©leveurs dalmates, Trainor-Wrazej ​​s’est installĂ© sur un Ă©leveur situĂ© en Floride. L’Ă©leveur s’est envolĂ© pour New York avec JT le 19 juin, la première date Ă  laquelle le chiot a Ă©tĂ© autorisĂ© Ă  voler (Ă  10 semaines). Ironiquement, la date Ă©tait Ă©galement l’anniversaire de James Trainor.

La famille Wrazej ​​a formĂ© JT pendant l’Ă©tĂ©, lui enseignant l’obĂ©issance de base, la socialisation et les commandes. «Ma famille a adorĂ© avoir JT dans les parages. Il y a quelque chose de très spĂ©cial chez lui. C’est un chien vraiment adorable.

JT dans la plate-forme.

Le 4 septembre, les Wrazej ​​ont livrĂ© JT Ă  Engine Company 74; Keaveny et Stanlewicz voulaient le chiot Ă  la caserne avant le 11 septembre. Keaveny dĂ©crit JT comme sympathique et social. «Il aime ĂŞtre devant pour dire bonjour Ă  tout le monde.» Et JT prend son travail de chien de pompiers au sĂ©rieux. «Il sait dĂ©jĂ  sauter sur le grĂ©ement pour courir. Il est enthousiasmĂ© par tout », a dĂ©clarĂ© Keaveny. JT a mĂŞme son propre lit sur un siège supplĂ©mentaire dans la plate-forme, a dĂ©clarĂ© Keaveny Ă  West Side Rag. «Nous avons construit un petit cadre de lit qui se fixe et se dĂ©tache lorsque nous devons le retirer. Cela lui va parfaitement pour qu’il puisse s’allonger pendant les courses et ĂŞtre Ă  l’aise.

«C’Ă©tait difficile de perdre Yogi après 15 ans», a dĂ©clarĂ© Stanlewicz. «Il Ă©tait membre du moteur 74. Maintenant, JT fait partie de la communautĂ©. J’adore voir les expressions sur les visages des gens quand ils le voient sur le camion de pompiers ou assis devant la caserne.

Les pompiers se relaient pour promener JT dans le quartier, le parc et l’amener Ă  la piste pour chiens. Avoir un chiot Ă  la station est une grande transition selon Keaveny. «Yogi dormait beaucoup vers la fin de sa vie, mais JT consiste Ă  jouer avec moi et Ă  me regarder ou je mangerai toute votre nourriture. Si quelqu’un laisse de cĂ´tĂ© un steak, c’est le sien.

Les Dalmatiens sont devenus connus sous le nom de chiens de caserne dans les annĂ©es 1800 en raison de leur capacitĂ© innĂ©e Ă  calmer les chevaux qui devenaient souvent nerveux sur les lieux d’un incendie, a expliquĂ© Keaveny. «Les Dalmatiens Ă©taient fidèles et protecteurs envers les chevaux.»

S’il n’est plus nĂ©cessaire de calmer les chevaux, JT a dĂ©jĂ  commencĂ© Ă  rĂ©conforter les pompiers de la Engine Company 74. «Il est très affectueux, c’est un gros câlin. Il se couchera et s’effondrera juste Ă  cĂ´tĂ© de nous lorsque nous lisons un livre ou regardons les nouvelles. Il est un excellent compagnon pour nous tous », a dĂ©clarĂ© Keaveny.

Patti en jean Ă  cĂ´tĂ© de son fils, mari Ă  l’extrĂŞme droite. John Keaveny deuxième Ă  gauche.

Patti Trainor-Wrazej ​​et sa famille visitent souvent JT, s’arrĂŞtant pour lui dire bonjour ou pour l’emmener en promenade. «Il est tellement excitĂ© lorsque la famille vient lui rendre visite», a dĂ©clarĂ© Keaveny.

«C’Ă©tait si difficile de quitter JT après l’avoir connu. Nous avons pleurĂ© en partant », a dĂ©clarĂ© Trainor-Wrazej. «Mais nous savons que JT apportera du rĂ©confort aux pompiers, surtout dans les jours Ă  venir.

«C’est rĂ©confortant de savoir que l’esprit de mon père vit dans le FDNY. Il aimait tellement son travail et toutes les personnes avec lesquelles il travaillait.

JT peut ĂŞtre suivi sur Instagram @jt_thefiredog

Ă©lever son chien

Chien Dressage Note moyenne : 4.8 (98%) sur 137 votes

Laisser un commentaire