đź”´ Harry et Meghan confirment qu’ils ont dĂ©missionnĂ© en tant que membres de la famille royale | Dresser son chien


La presse canadienne

Quelles provinces ont prévu de recevoir les vaccins COVID-19 dans les semaines à venir?

Alors que l’approvisionnement en vaccins contre le COVID-19 augmente progressivement Ă  travers le pays, la plupart des provinces et des territoires ont publiĂ© des dĂ©tails sur qui peut s’attendre Ă  recevoir un vaccin dans les semaines Ă  venir. Voici une liste de leurs plans Ă  ce jour: Terre-Neuve-et-Labrador La province affirme que la phase 1 verra les travailleurs de la santĂ© prioritaires et le personnel des foyers de soins de longue durĂ©e se faire vacciner en premier. D’autres groupes prioritaires se verront offrir le vaccin une fois que la logistique le permettra. — Nouvelle-Écosse Le site Web provincial indique que la première phase des vaccins sera administrĂ©e aux rĂ©sidents des foyers de soins de longue durĂ©e, Ă  ceux qui travaillent directement avec les patients, Ă  ceux qui sont âgĂ©s de 80 ans et plus et Ă  ceux qui sont Ă  risque pour d’autres raisons, notamment Premières nations et communautĂ©s afro-nĂ©o-Ă©cossaises. La prochaine phase inclura toute personne travaillant dans un hĂ´pital et pouvant entrer en contact avec un patient, des prestataires de soins de santĂ© communautaires tels que des travailleurs dentaires et pharmaceutiques, des Ă©tablissements correctionnels, des refuges, des logements pour travailleurs Ă©trangers temporaires et ceux qui travaillent dans les industries de la sĂ©curitĂ© alimentaire. La troisième phase inclura tous les NĂ©o-Écossais qui descendront par tranches de cinq ans. — ĂŽle-du-Prince-Édouard La province affirme que la première phase de sa campagne de vaccination, actuellement prĂ©vue pour durer jusqu’en mars, cible les rĂ©sidents et le personnel des soins de longue durĂ©e et communautaires, ainsi que les travailleurs de la santĂ© en contact direct avec les patients Ă  risque plus Ă©levĂ© de l’exposition au COVID-19. Les personnes âgĂ©es de 80 ans et plus, les adultes des communautĂ©s autochtones, les camionneurs et autres travailleurs permutants sont Ă©galement inclus. La prochaine phase, qui devrait dĂ©buter en avril, ciblera les personnes de plus de 70 ans et les travailleurs essentiels. La province a l’intention de rendre le vaccin accessible Ă  tous Ă  la fin de l’Ă©tĂ© et Ă  l’automne. — Nouveau-Brunswick La province se concentre Ă©galement sur la vaccination des personnes vivant dans des foyers de soins de longue durĂ©e, des travailleurs de la santĂ© en contact direct avec les patients, des adultes des communautĂ©s des Premières Nations et des NĂ©o-Brunswickois âgĂ©s dans la première phase, qui dure au moins jusqu’en mars . La phase suivante devrait commencer au printemps et comprend les rĂ©sidents et le personnel des milieux communautaires, d’autres travailleurs de la santĂ©, y compris les pharmaciens, les premiers intervenants et les employĂ©s des infrastructures essentielles. Le site Web du gouvernement indique qu’une fois que l’approvisionnement en vaccins sera continu et en quantitĂ© suffisante, toute la population se verra offrir les vaccins. — QuĂ©bec L’ordre de prioritĂ© proposĂ© par la province pour la vaccination selon son site Web est celui des centres d’hĂ©bergement et de soins de longue durĂ©e, les travailleurs du rĂ©seau de la santĂ© et des services sociaux, suivis de ceux des communautĂ©s isolĂ©es et Ă©loignĂ©es, les personnes de 80 ans et plus , puis la population gĂ©nĂ©rale par tranches de 10 ans. Il indique que la vaccination des enfants et des femmes enceintes sera dĂ©terminĂ©e sur la base des futures Ă©tudes sur l’innocuitĂ© et l’efficacitĂ© des vaccins dans ces populations. — Ontario Le ministre de la SantĂ© de la province dĂ©clare que l’Ontario n’est pas prĂŞt Ă  publier un plan dĂ©taillĂ© pour son dĂ©ploiement des vaccins COVID-19 parce que son approvisionnement en vaccins n’est pas fiable. Christine Elliott dit que la province sait Ă  quels groupes d’âge elle veut donner la prioritĂ©, mais les retards d’accouchement et les niveaux incertains d’approvisionnement futur signifient que son calendrier provisoire de vaccination a changĂ©. La province a dĂ©jĂ  Ă©laborĂ© une approche en trois phases pour son dĂ©ploiement. La phase 1, qui est toujours en cours, rĂ©serve des vaccins aux personnes en soins de longue durĂ©e, aux rĂ©sidents de maisons de retraite Ă  haut risque, Ă  certaines catĂ©gories de travailleurs de la santĂ© et aux personnes qui vivent dans des Ă©tablissements de soins collectifs. La province a annoncĂ© la semaine dernière que tous les adultes autochtones et adultes recevant des soins chroniques Ă  domicile seront les prochains sur la liste une fois que tous les efforts raisonnables auront Ă©tĂ© faits pour vacciner les groupes les plus prioritaires. — Les responsables de SantĂ© Manitoba prĂ©voient de commencer Ă  offrir les vaccins COVID-19 Ă  la population gĂ©nĂ©rale, en commençant par les personnes de plus de 80 ans, en mars. Le Dr Joss Reimer, membre du groupe de travail provincial sur les vaccins, affirme que les Ă©quipes de vaccination se concentreront sur les patients hospitalisĂ©s Ă  long terme et les personnes qui vivent dans des logements avec services de soutien oĂą ils sont aidĂ©s Ă  rĂ©pondre Ă  leurs besoins quotidiens Ă  partir de la semaine prochaine. Elle dit que la prochaine phase, qui aura lieu en mars et avril, impliquera un plus grand nombre d’agents de santĂ©, de personnes en prison, de refuges et d’autres groupes, et la population gĂ©nĂ©rale de plus de 80 ans. Elle dit que les vaccinations pourraient ĂŞtre ouvertes Ă  tous les adultes de la province d’ici aoĂ»t si de nouveaux vaccins sont approuvĂ©s et que les approvisionnements sont stables. Le plan n’inclut pas de catĂ©gorie distincte pour les travailleurs essentiels – ce qui, selon Reimer, sera considĂ©rĂ© Ă  mesure que les stocks de vaccins augmenteront. — Saskatchewan La province en est encore Ă  la première phase de son dĂ©ploiement de la vaccination, qui rĂ©serve des doses aux rĂ©sidents et au personnel des soins de longue durĂ©e, aux travailleurs de la santĂ© Ă  risque Ă©levĂ© d’exposition au COVID-19, aux personnes âgĂ©es de plus de 70 ans et Ă  tout le monde 50 ans ou plus vivant dans une rĂ©gion Ă©loignĂ©e. Selon la province, sur la base des informations fournies par SantĂ© Canada, les quantitĂ©s combinĂ©es de vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna attendues d’ici la fin du mois de mars permettront Ă  moins de la moitiĂ© de ces populations prioritaires de recevoir deux doses du vaccin COVID-19. La prochaine phase sera axĂ©e sur la vaccination de la population gĂ©nĂ©rale par âge. Il dit qu’une fois que les stocks de vaccins permettront aux populations prioritaires de la phase 1 d’ĂŞtre complètement immunisĂ©es, la Saskatchewan commencera Ă  vacciner la population gĂ©nĂ©rale par incrĂ©ments de 10 ans. — Alberta Le site Web du gouvernement indique que la province offrira une deuxième injection du vaccin COVID-19 dans les 42 jours suivant l’administration des doses initiales. Les efforts de vaccination initiaux se sont concentrĂ©s sur les rĂ©sidents des Ă©tablissements de soins de longue durĂ©e et certains professionnels de la santĂ©, avec des plans pour Ă©largir l’offre de vaccins d’ici la fin du mois. Bien que les dates et les dĂ©tails exacts n’aient pas Ă©tĂ© dĂ©terminĂ©s, fĂ©vrier verra les aĂ®nĂ©s de plus de 75 ans, les Premières Nations, les MĂ©tis et les personnes de 65 ans et plus vivant dans une communautĂ© des Premières Nations commencer Ă  recevoir leurs vaccins. Des travaux sont en cours pour identifier les populations cibles pour les phases futures du dĂ©ploiement provincial. — Le plan de la Colombie-Britannique La Colombie-Britannique rĂ©vèle qu’après l’immunisation des groupes les plus vulnĂ©rables, les vaccins seront distribuĂ©s en fonction de l’âge, les rĂ©sidents les plus âgĂ©s en premier. Ă€ l’heure actuelle, les travailleurs des hĂ´pitaux, ceux qui vivent dans les communautĂ©s autochtones et les rĂ©sidents des soins de longue durĂ©e, le personnel et les visiteurs essentiels font partie des personnes vaccinĂ©es Ă  l’Ă©tape 1 du plan de la province. L’Ă©tape 2 comprendra des personnes de 80 ans et plus, des aĂ®nĂ©s autochtones de plus de 65 ans, des mĂ©decins gĂ©nĂ©ralistes et des spĂ©cialistes. En avril, la province commencera Ă  vacciner le grand public selon des groupes d’âge de cinq ans, en commençant par les personnes âgĂ©es de 75 Ă  79 ans avant de passer Ă  celles de 70 Ă  74 ans et ainsi de suite. Mais la Dre Bonnie Henry, administratrice provinciale de la santĂ©, affirme que l’approbation de plus de vaccins pourrait signifier que le plan de la province pourrait ĂŞtre rĂ©visĂ© pour vacciner les travailleurs essentiels entre avril et juin. — Nunavut Le site Web du gouvernement indique que le Nunavut s’attend Ă  avoir suffisamment de vaccins pour vacciner 75 pour cent de ses rĂ©sidents de plus de 18 ans d’ici la fin mars. Les dĂ©tails n’ont pas encore Ă©tĂ© publiĂ©s sur le fonctionnement du reste de la campagne d’inoculation du territoire. — Territoires du Nord-Ouest La première phase du vaccin est en cours avec une prioritĂ© pour les personnes âgĂ©es de plus de 60 ans, les personnes atteintes de maladies chroniques et de comorbiditĂ©s existantes, les travailleurs rĂ©sidents qui vivent dans les territoires mais travaillent rĂ©gulièrement ailleurs ou vivent dans des camps de travail, et ceux des communautĂ©s Ă©loignĂ©es. Le site Web du gouvernement indique que le reste de la population adulte Ă©ligible peut s’attendre Ă  recevoir le vaccin Ă  partir de mars. — Yukon Le site Web du gouvernement indique qu’il a vaccinĂ© des travailleurs de la santĂ© Ă  haut risque, des adultes de 70 ans et plus et des personnes marginalisĂ©es et vivant en groupe. Le mĂ©decin hygiĂ©niste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley, affirme que l’incertitude quant Ă  la date d’arrivĂ©e du prochain envoi de vaccins a forcĂ© le retard d’une clinique d’immunisation prĂ©vue pour le grand public Ă  Whitehorse. — Ce rapport de La Presse canadienne a Ă©tĂ© publiĂ© pour la première fois le 18 fĂ©vrier 2021 La Presse canadienne

Ă©duquer un chien

Chien Dressage Note moyenne : 4.8 (98%) sur 137 votes