🔴 Un nouveau rapport propose des suggestions pour «She-Cession» | Dresser son chien


Revue nationale

Un rapport de surveillance accablant lie directement la politique des foyers de soins Cuomo à 1000 décès

Un rapport de surveillance accablant a rĂ©vĂ©lĂ© que la directive du gouverneur de New York, Andrew Cuomo, aux maisons de retraite, les forçant Ă  accepter des patients atteints de coronavirus sortant des hĂ´pitaux pourrait avoir causĂ© jusqu’Ă  1000 dĂ©cès supplĂ©mentaires parmi les rĂ©sidents âgĂ©s. L’organisme Ă  but non lucratif Empire Center for Public Policy a publiĂ© son rapport jeudi. Le rapport, qui utilise des informations du dĂ©partement de la santĂ© de l’État, a rĂ©vĂ©lĂ© que l’ordonnance controversĂ©e Ă©tait «associĂ©e» Ă  plus d’un dĂ©cès sur six des 5 780 maisons de soins infirmiers survenus dans l’État de New York entre la fin mars et le dĂ©but mai. Cuomo n’a pas encore rĂ©pondu aux informations prĂ©judiciables contenues dans le rapport. Le nombre Ă©levĂ© de dĂ©cès dans les maisons de soins infirmiers Ă  New York depuis le dĂ©but de la pandĂ©mie a gĂŞnĂ© Cuomo pendant près d’un an, en particulier la politique de son administration consistant Ă  obliger les maisons de retraite Ă  admettre les patients positifs au coronavirus après leur sortie de l’hĂ´pital. En outre, l’État avait comptabilisĂ© les dĂ©cès de rĂ©sidents des maisons de retraite qui sont dĂ©cĂ©dĂ©s après avoir Ă©tĂ© transportĂ©s Ă  l’hĂ´pital comme des dĂ©cès Ă  l’hĂ´pital, ce qui rend difficile la dĂ©termination du nombre rĂ©el de rĂ©sidents dĂ©cĂ©dĂ©s dans des maisons de retraite. Un rapport publiĂ© par le procureur gĂ©nĂ©ral de New York, Letitia James, a rĂ©vĂ©lĂ© que l’État sous-estimait de 50% les dĂ©cès dans les foyers de soins. La semaine dernière, des rapports ont rĂ©vĂ©lĂ© qu’un haut collaborateur de Cuomo a admis que l’administration avait dissimulĂ© les vraies donnĂ©es sur les dĂ©cès dans les maisons de soins infirmiers dus au coronavirus dans l’État de New York afin de cacher l’ampleur du problème aux autoritĂ©s fĂ©dĂ©rales. La secrĂ©taire du gouverneur Melissa DeRosa a prĂ©sentĂ© ses excuses aux lĂ©gislateurs dĂ©mocrates de l’État lors d’une rĂ©cente confĂ©rence tĂ©lĂ©phonique, affirmant que «nous avons gelé» de peur que les vĂ©ritables chiffres des dĂ©cès dans les maisons de retraite «soient utilisĂ©s contre nous» par les procureurs fĂ©dĂ©raux, a rapportĂ© le New York Post. En septembre, le SĂ©nat de l’État a cherchĂ© Ă  obtenir des chiffres plus prĂ©cis du dĂ©partement de la santĂ© de l’État sur le nombre de patients des maisons de soins infirmiers dĂ©cĂ©dĂ©s du virus. Ă€ peu près au mĂŞme moment, l’ancien prĂ©sident Trump a transformĂ© les dĂ©cès des maisons de retraite Ă  New York en «un football politique gĂ©ant» et a exhortĂ© le ministère de la Justice Ă  enquĂŞter sur l’administration, et «en gros, nous avons gelé», a dĂ©clarĂ© DeRosa. « Nous nous excusons donc », a dĂ©clarĂ© DeRosa aux dĂ©putĂ©s dĂ©mocrates de New York lors de l’appel. «Je comprends la position dans laquelle vous avez Ă©tĂ© mis. Je sais que ce n’est pas juste. Ce n’Ă©tait pas notre intention de vous mettre dans cette position politique avec les rĂ©publicains. La rĂ©vĂ©lation d’une dissimulation a provoquĂ© l’indignation bipartite des lĂ©gislateurs de New York, dont certains ont appelĂ© Ă  une enquĂŞte approfondie sur la gestion par l’administration Cuomo de la crise des maisons de retraite et pour que les pouvoirs d’urgence du gouverneur, qui lui ont Ă©tĂ© accordĂ©s en mars lorsque la pandĂ©mie a commencĂ©, soient annulĂ©. Certains dĂ©mocrates ont demandĂ© que Cuomo soit poursuivi pĂ©nalement et mĂŞme mis en accusation. Le maire de la ville de New York, Bill de Blasio, qui se dispute souvent avec Cuomo sur les questions locales, a dĂ©clarĂ© qu’il Ă©tait d’accord «à 100%» avec le retrait de Cuomo de ses pouvoirs d’urgence. Pendant ce temps, les lĂ©gislateurs de New York qui ont osĂ© critiquer Cuomo ont partagĂ© des histoires sur les accès de colère du gouverneur Ă  leur Ă©gard. Le membre de l’AssemblĂ©e de l’État de New York, Ron Kim, un collègue dĂ©mocrate qui a rĂ©cemment critiquĂ© le gouverneur, a dĂ©crit un appel tĂ©lĂ©phonique menaçant qu’il a reçu d’un gouverneur en colère Cuomo la semaine dernière au cours duquel Cuomo l’a informĂ© que, «nous sommes dans cette affaires ensemble et nous ne franchissons pas certaines lignes et il a dit que je n’avais pas vu sa colère et qu’il pouvait me dĂ©truire.

domestiquer son chien

Chien Dressage Note moyenne : 4.8 (98%) sur 137 votes