đź”´ L’UNCP vise Ă  Ă©tablir un record avec la JournĂ©e du don de cette annĂ©e | Dresser son chien



Trois & # 8217; s entreprise: Boots, Juice et TBD

Je n’ai jamais pensĂ© que je grandirais pour devenir un papa chat, c’est donc une autre chose sur laquelle je me suis trompĂ©.

Après ma retraite, les chats ont commencĂ© Ă  arriver aussi souvent que les chèques de la sĂ©curitĂ© sociale. Certains brièvement, mais d’autres ont aimĂ© les Ă©quipements et ont dĂ©cidĂ© de se suspendre. J’ai jusqu’Ă  trois chats, ce qui est gĂ©rable, mais je crains qu’ils n’arrĂŞtent pas de venir, et je devrai manger de la nourriture pour chat avec eux ou ouvrir une page GoFundUs.

Le problème avec les chats est qu’il n’y a pas beaucoup de retour sur investissement. Tout est question de chat. Ils mangent et dorment et quand l’humeur est bonne vous permettent de se frotter le ventre. Oh oui, ils dĂ©poseront occasionnellement un rongeur mutilĂ©, mort ou sur le point de l’ĂŞtre, sur le porche.

En tant que compagnons, ils sont distants. Rien de tel que les chiens, qui retournent rĂ©ellement l’affection.

J’ai toujours Ă©tĂ© un chien, mais je n’ai pas eu de chien depuis la mort de Poker, mon berger allemand, en 1992. Je n’ai jamais eu d’autre chien parce que j’Ă©tais rarement Ă  la maison et que les chiens ont besoin de compagnie. Les chats se soucient moins de la compagnie.

Ma conversion au statut de Cat Daddy ne s’est pas faite par choix. C’Ă©tait soit les nourrir, soit les regarder mourir de faim.

Laissez-moi vous les présenter.

Boots Ă©tait ma première sortie de The Jungle en juillet 2018 en tant que chaton, probablement âgĂ©e de seulement quelques semaines Ă  l’Ă©poque. J’ai filmĂ© nos frĂ©quentations et les ai mises sur Facebook, y compris sa première incursion dans mon humble maison, et une star est nĂ©e. Ce n’Ă©tait pas moi.

Chat de smoking, Boots est un beau garçon, parfaitement symĂ©trique, royal mĂŞme. Il m’a dit un jour qu’il Ă©tait en fait nĂ© en smoking. Mais il ne sert plus beaucoup aux dames si vous voyez ce que je veux dire.

Nous avons Ă©crit deux livres ensemble – «Boots and Me: Life with the King of the Jungle» et «Boots and Me: Getting Down to Business» – qui tournent autour d’un seul principe, Boots se moque de moi. Il dit qu’il y a une quantitĂ© infinie de matĂ©riel.

Des centaines de livres ont Ă©tĂ© vendus, amassant plusieurs milliers de dollars Ă  partager entre deux groupes de sauvetage locaux, la Robeson County Humane Society et Franny’s Friends. Si vous en voulez un, les deux ou un t-shirt vraiment cool, faites le moi savoir. Je vais bientĂ´t faire un chèque Ă  la Humane Society.

Il y a quelques mois, Juice est arrivĂ©, un chat tigrĂ© adulte qui est un mâle et dont je n’ai aucune idĂ©e de l’âge. Je l’ai appelĂ© Juice parce qu’il Ă©tait orange, pas après OJ Simpson, une idole du football de mon enfance qui est tombĂ©e en disgrâce quand il a coupĂ© la tĂŞte de son ex-femme. C’Ă©tait un dealbreaker.

Juice, contrairement Ă  Boots, est un chat extĂ©rieur, rejetant les invitations quotidiennes Ă  entrer Ă  l’intĂ©rieur, peu importe Ă  quel point il fait humide et froid Ă  l’extĂ©rieur. Je pense qu’il est traumatisĂ© de la seule fois oĂą il est entrĂ©. Lorsque la porte se referma derrière lui, il se transforma en flipper Ă  la recherche d’une Ă©vasion. Quand aucun n’a pu ĂŞtre trouvĂ©, il a lĂ©vitĂ© et s’est retrouvĂ© au sommet d’un clapier de 7 pieds de haut. Cela m’a fait remettre en question tout ce que je croyais sur la gravitĂ©.

Il est restĂ© lĂ  pendant une heure Ă  me siffler jusqu’Ă  ce que j’aie assez de Bud Lite pour avoir le courage de lui jeter une serviette sur la tĂŞte et de l’attraper. Sa patte arrière droite s’enfonça dans mon bras droit alors que j’ouvrais la porte et lui donnais un bon coup dans la cour. La perte de sang Ă©tait minime, mais c’Ă©tait tout Ă  moi.

Juice Ă©tait de retour sur la plus haute marche en mangeant 10 minutes plus tard, donc il ne garde pas rancune.

Juice est toujours un homme dans tous les sens, apparemment territorial, et revient chaque jour avec de nouvelles blessures sur le visage. Il suit un rĂ©gime rĂ©gulier d’antibiotiques. Je crains qu’il revienne avec des blessures si graves que je devrai le conduire chez un vĂ©tĂ©rinaire. Si cela se produit, je serai celui qui aura des blessures Ă  la chair.

Son compagnon de combat est un autre smoking arrivĂ© il y a quelques semaines. Je ne sais pas avec certitude le sexe de ce chat, mais je soupçonne que c’est un mâle parce que lui et Juice font la guerre, pas l’amour.

Ayant grandi et peut-ĂŞtre parent de Boots, cet homme est heureux de manger la nourriture pour chat que je sors, mais notre relation est lointaine. Je ne suis pas arrivĂ© Ă  moins de 15 pieds de lui avant qu’il ne s’enfuie dans la jungle, il ne s’est donc pas encore qualifiĂ© pour un nom. S’il le fait, un ami Facebook a suggĂ©rĂ© Oreo.

Jeudi soir, au milieu d’un ouragan sans nom et avec des tempĂ©ratures proches de zĂ©ro, Juice, le sauvage sans nom et Opie – il est un opossum nommĂ© d’après le personnage de Ron Howard sur «Andy Griffith» – Ă©taient Ă  l’extĂ©rieur, distancĂ©s socialement, trempĂ©s jusqu’aux os , fixant la porte arrière, attendant d’ĂŞtre nourri.

Les bottes Ă©taient Ă  l’intĂ©rieur, dormant sur un oreiller, chaudes, confortables et satisfaites. De temps en temps, il sortait de son sommeil, dĂ©ambulait vers la porte arrière et regardait les trois. Je ne sais pas Ă  quoi il pensait, mais j’ai exclu la sympathie.

Comme il me le rappelle souvent, c’est bien d’ĂŞtre roi.

Ă©duquer son chien

Chien Dressage Note moyenne : 4.8 (98%) sur 137 votes